J’apprends l’allemand

J’apprends l’allemand… depuis l’année dernière mais je suis incapable de me souvenir quand j’ai commencé.

en fait, je n’avais jamais eu l’intention de m’y mettre car j’estimais que mon emploi du temps ne me le permettait pas.

Mais quand une amie dont l’emploi du temps est encore plus explosif que le mien m’a proposé de suivre des cours avec elle, je me suis dit que la proposition était irrefusable, d’autant plus que la professeur pressentie était celle de nos enfants et qu’elle me paraissait bien sympathique.

Alors voilà, j’apprends l’allemand, je dois avoir pris un nombre conséquent d’heures de cours, rempli au moins 1 cahier de vocabulaire… et je ne sais rien dire.

Pourtant, nous avons brillamment achevé le niveau A1 et enchainons avec le A2+ sur les chapeaux de roue (j’ai déjà appris l’Italien, l’Espagnol… entre autres, sans avoir jamais entendu parler de A1, A2, etc jusqu’au Graal, le C2! L’allemand se voudrait-il plus sérieux?)

J’apprends l’allemand peut-être depuis 1 an, j’ai remarqué que cette langue, en dehors de son pays ne m’inspire pas (impossible de faire un exercice quand je suis hors d’Allemagne, c’est étrange!) et parfois, je comprends quelques bribes de conversation à la radio par exemple.

J’apprends l’allemand depuis 1 an et ne sais pas compter au-delà de 10, ni lire sans faire des fautes de prononciations, ni comprendre la réponse quand je demande un renseignement dans une boutique.

J’apprends l’allemand et je peux enfin parfois faire illusion dans une conversation avec un commerçant (= chez le boulanger où je vais quotidiennement depuis 2 ans), je me dis que la serveuse a même dû croire que je parlais sa langue.

Je suis imbattable pour le vocabulaire de la nourriture car je dois scruter chaque étiquette pour les allergies de ma fille.

 

Plusieurs méthodes s’offrent à celles qui souhaitent étudier l’allemand ici (liste non exhaustive)

– les cours dans des écoles subventionnées (attention, classes prises d’assaut, les inscriptions se font en août, puis intégrations possibles après Noël), c’est là où j’envoie mes au-pairs espagnoles, elles sont assez contentes; par exemple la volkshochschule

– les cours dans les écoles privées (ici, c’est dans le quartier Düsseltal, le Sprachcaffee)

– les cours particuliers, évidemment c’est le plus efficace et pratique quand le prof se déplace.

– ne rien faire et attendre en prenant au quotidien, par exemple à la gym ou au yoga

– faire réciter ses enfants (conseil  de base, commencez en même temps qu’eux dès votre arrivée!) , mais le mien n’a jamais accepté « mon aide »

 

J’ai investi dans de nombreux livres, voici ma sélection finale (tout se trouve sur amazon):

livre

 

Je crois que ce livre est un grand classique; je le trouve efficace et bien adapté pour un apprentissage « on your own » car il y a de nombreux exercices répétitifs à souhait  avec leur correction, avec CD

 

 

 

 

 

 

 

voca

 

Ce livre de vocabulaire m’a servi pour toutes mes langues, il est parfait car pour chaque thème il n’est pas trop compliqué et assez fourni, bref, juste le nombre de mots nécessaires pour chaque sujet.

 

 

 

 

 

 

grammaire

 

Pour moi qui suis rationnelle, pas d’apprentissage de la langue sans consulter une grammaire; j’ai acheté celle-là… parce que c’est celle qu’utilise mon fils en prépa…. Elle n’est pas mal, mieux que d’autre en tout cas, facile d’accès 8ne se noie pas dans les détails)

 

 

 

 

 

 

 

 

2 trucs infaillibles pour progresser:

– lire des revues sur des sujets qui me passionnent

luna

La mode enfantine et des jolies choses pour les enfants. J’ai tellement envie de savoir ce qu’ils racontent que je lis les articles et suis si motivée que je les comprends un peu et cherche le vocabulaire indispensable

 

 

 

 

 

 

– lire des livres avec mes filles, parfois ce sont même elles qui m’apprennent du vocabulaire

helloCela a commencé par hasard, elles m’avaient réclamé à grand cris un livre Hello Kitty, évidemment j’avais refusé avant de me rendre compte qu’elles tenaient une mine entre les mains: Hello Kitty se promène chez elle, et hop, tout le vocabulaire de la maison sans compter ses intéressantes occupations (impossible de décevoir vos enfants en disant que vous ne comprenez pas, alors, discrètement, un petit coup d’oeil dans le dictionnaire).

 

 

cocoensuite, après une visite au K20, je me suis laissé tenter par un ou  deux jolis livres dans leur magasin (attention niveau nettement plus élevé), après tout, cela renouvelle le stock d’histoires du soir.

En plus, je le l’ai jamais vu en Français, cela motive!

 

 

 

 

J’apprends l’Allemand depuis 1 an, avec plaisir car c’est une langue intéressante; je trouve qu’on comprend mieux la mentalité allemande en étudiant la langue, la façon dont elle est construite, le champ lexical. Cela m’amuse donc, c’est la le principal, non? Peut-être que je parlerai… un peu… un jour!

Et vous, des trucs à nous suggérer?

 

Camille Madame Nature

Camille Madame Nature

 

Article de Camille, Madame Nature

 

 

7 réflexions sur “J’apprends l’allemand

  1. L’Allemand n’est pas facile. 9ans à l’école, puis 1 an et demi de remise dans le bain avec un ami en Angleterre, puis le grand saut il y a 5 ans: emménagement en Saxe… Depuis je le pratique TOUS les jours et je ne le maîtrise toujours pas 😦 des cours seraient sans doute utile ainsi que du temps pour relire ma grammaire et apprendre du vocabulaire mais bon…

    Bescherelle fait un livre de grammaire allemande as mal.
    Apprendre des chansons par coeur m’aide beaucoup, les traduire aussi.
    Et pour toute la famille (enfin ceux qui peuvent lire): des étiquettes partout sur les meubles pour apprendre le voc.
    Sur le mirroir de la sdb: chaque semaine écrire une liste de 10 mots, verbes ou phrases à ruminer pendant les brossages de dents 🙂

    Bon courage!! Cela vaut la peine!

    Aimé par 1 personne

  2. quand je suis arrivée dans le cadre d´Erasmus j´ai eu de la chance de rencontrer des étudiants et là pas le choix il faut se jeter à l´eau. Je finissais mon DEUG d´allemand et malgré tout les débuts ont été difficiles mais petit à petit on ose parler de + en +. Il ne faut pas avoir honte de faire des erreurs ou de faire répéter, l´accent francais fait tout pardonner 🙂
    Ce qui m´a été très utile c´était la télé, eh oui les dessins animés et les séries pour ado! On oublie le niveau des séries et les histoires abracadabrantes mais fort utiles pour entraîner l´oreille. Pour les exos, il y a une grammaire pratique: l´allemand de A à Z. Ceci dit la Bresson est l´une des meilleures et notre référence à la fac.
    Il faut parler parler parler, comme tu aimes bien la cuisine, il y a des cours de cuisine organisés par la Volkshochschule etc.. l´occasion de rencontrer des Allemand(e)s et de nouer des liens.

    Aimé par 1 personne

  3. C’est beaucoup de courage d’avoir appris la langue à partir de zéro. Je dois avouer que j’ai béni mes bases d’allemand en arrivant en Allemagne, car il est quand même plus agréable de pouvoir parler la langue et ce n’était pas si facile ! Bravo en tout cas à toutes les deux !

    PS: j’ai été dans l’école Sprachcaffe dont tu parles, il y en a une à Francfort aussi !

    Aimé par 1 personne

    • Quand on a déjà un très bon niveau, on apprend encore et toujours!
      Cela semble sans fin… Il y encore les finesses, les nuances, le vocabulaire très spécifique (les travaux, la médecine…), celui que ma fille apprend en 6ème bilingue!…

      J'aime

  4. Merci pour cet article qui me rassure un peu. J’apprends l’allemand (avec une prof particulière géniale…), j’adore écrire en allemand même si je fais beaucoup de fautes (ça ressemble au latin et j’avais adoré), je lis un peu en allemand (tout les gratuits qui me tombent sous la main), j’ai plus de mal avec la télé en allemand (les séries enfants et ados ne m’intéressent pas, mes enfants sont grands maintenant) mais dès qu’il faut parler c’est la panique à bord…. D’autant que si je sors une phrase en allemand, mon interlocuteur est persuadé que je parle sa langue et m’inonde de phrases que je ne comprends pas ! Cependant, je persiste, cette langue me plaît même si je sais pertinemment que je ne la parlerai plus après notre retour en France. Mon mari travaille en anglais et refuse d’apprendre l’allemand et ma dernière fille bloque un peu sur le sujet.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s