Ce qui a marqué Christele L, nouvelle arrivée 2014

En août dernier, Christèle et sa famille ont posé leur valises à Düsseldorf.

Christèle L

Ils arrivaient de Valenciennes, après être passés par Paris et sa banlieue.

Valenciennes

Valenciennes

Mörsenbroich, Düsseldorf

Mörsenbroich, Düsseldorf

Ils ont emménagé dans le quartier de Mörsenbroich,

près du Lycée français et de l’autoroute pour son mari.

Christèle est une fille sympa, pas compliquée, avec des valeurs et comme bon nombre de Francaises, attachée à la « bonne éducation » de ses enfants. Lors de mon café du lundi matin entre « filles », celui au cours duquel nous débriefons du weekend et des bons plans à connaître, « je l’interviewe » et lui demande de me raconter ce qui l’a marquée depuis son arrivée à Düsseldorf. Sans hésiter, Christèle me répond  » les parents et leurs enfants! » Je suis un peu étonnée par cette réponse si spontanée et fais mine de ne pas comprendre… Christèle surenchérit, « J’ai même été choquée. Les parents laissent leurs enfants faire tout et n’importe quoi. » Il est vrai que j’ai eu cent fois ces discussions avec ma belle-mère et des amies (toutes allemandes)… Les petits Allemands sautent dans les flaques d’eau à pied joints, jouent avec de l’eau à moitié déshabillés dans les tas de sable des jardins publics – même par des températures un peu fraîches…, remontent les toboggans à contre-sens quitte à gêner les autres enfants qui attendent leur tour haut, répondent à leurs parents, tripotent tout dans les magasins…

Christèle a raison. Les parents allemands nous paraissent très laxistes par rapport à notre carcan éducatif français jalonné d’interdits et de « ca ne se fait pas ». Nous rions en évoquant l’abenteuerspielplatz de Niederkassel qui serait tout simplement inimaginable dans l’hexagone. Pour celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’un parc public dans lequel il est possible de construire de vraies cabanes avec des vraies scies, des clous et des marteaux = des outils d’adultes dans des mains d’enfants!!! sous la surveillance des parents et d’adolescents volontaires!! Imaginez 2 secondes la même chose en France… Impensable!

p1100608

Abenteuerspielplatz, Niederkassel

Dans la même veine, en faisant quelques courses de Noel ce soir pour mon neveu de 3 ans, j’ai aussi trouvé des petits outils d’enfant (scie, tourne-vis…) chez Phantasaldo, LE magasin de jouet d’Oberkassel. J’avoue que je n’ai pas osé « faire ca » à ma soeur et mon beau-frère. Je ne peux donc que donner raison à Christèle! Cela est différent de notre modèle franco-francais.

Cela a néanmoins du bon, Christèle admet que les petites têtes blondes locales sont beaucoup plus dégourdies que les nôtres. Nous évoquons ensemble ces petits bouts de chou qui vont tous seuls à l’école dès le CP, même quand il fait encore nuit noire (les rues de Düsseldorf sont si mal éclairées pourtant!) Nous nous remémorons aussi, avec beaucoup d’amusement, un autre parc de jeux que je lui avais recommandé en octobre, Kettler Hof à 85km de Düsseldorf, ouvert de fin mars à fin octobre. Il s’agit d’un parc d’attraction où les enfants doivent tout faire eux-même, pousser, grimper, pédaler et de très grandes aires de jeu pour escalader…Il y a notamment un parcours d’accrobranche perché sans sécurité, avec des passages à environ 3 mètres de hauteur qui nous a causé quelques frayeurs avec nos petites filles.

Chacun sa façon de gérer et d’envisager les choses! Une chose est sure, c’est que les petit Allemands s’en sortent aussi bien que nos enfants. C’est peut-être à nous de faire confiance à nos petits. Pour rire!!! voici la façon dont nous sommes percus avec notre progéniture, traduction allemande de l’anglais:-) En vente dans les librairies de la ville:-)

d39fcbdc83936fd88ed0d9191d439ecd

Interview réalisée par Camille, La Fine Bouche

Camille, la fine bouche

Camille, la fine bouche

3 réflexions sur “Ce qui a marqué Christele L, nouvelle arrivée 2014

  1. C’est très juste comme remarque! Je laisse aussi mes enfants sauter dans les flaques avec bottes et pantalon de pluie mais le tobbogan à contre-sens c’est toujours non 😉
    Il est vrai aussi que les copines du bac à sable m’ont déjà fait la remarque impressionée que j’ai de l’autorité et que mes enfants m’écoutent plus que les leurs… bon ils sont pas chez moi non plus hein 😀
    Deux pays voisins mais très différents. J’aime piocher ce que je préfère dans les deux cultures.

    J'aime

  2. Hier j’étais sans voix dans un magasin de décoration. Un enfant de 2 ans jouait avec des objets en verre sous le nez de sa mère…. Je n’aurais jamais accepté cela de mes enfants et ne serais jamais parvenue à garder mon calme comme sa mère

    J'aime

  3. Pingback: Le nouveau « Düsseldorf für Kinder  est en kiosques! | «Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s