Arriver à Düsseldorf… et choisir son quartier!

Düsseldorf_RheinturmQuand on arrive dans une nouvelle ville, on n’a pas toujours la chance de connaitre une âme charitable à qui s’adresser, même en fouillant son carnet d’adresses, même en interrogeant tous ses amis susceptibles de connaitre quelqu’un dans son lieu d’arrivée.

C’est aussi l’objectif de ce blog: pouvoir faciliter l’arrivée à Düsseldorf. La fin d’année approchant, il est temps pour Camille et moi-même de débuter une série de billets destinés aux futurs arrivants!

La première question qui se pose naturellement est de savoir où on va habiter.

800px-Düsseldorf_Subdivisions.svgJe me souviens avec un peu d’effroi de notre débarquement il y a presque 3 ans, avec une nouvelle apprise en plein mois de juillet… et personne à qui s’adresser… et le recours à une agence de relocation parfaitement désagréable (2 Françaises parties depuis à Frankfort et Munich, je crois) et ne pensant qu’à monnayer le moindre renseignement donné!

Si on a des enfants, il faut décider des écoles et savoir où nos chères têtes blondes vont atterrir. En fonction de leur âge, ils feront, ou non, le trajet seuls pour se rendre à l’école.

A l’été 2011, nous avions 2 enfants qui allaient intégrer le Lycée Français, et j’arrivais avec un bébé de moins de 1 an… Notre critère était simple: nos enfants devraient pouvoir se rendre seuls au Lycée Français. Le seul quartier possible était donc en toute logique Düsseltal.

Dusseldorf est divisée en 10 quartiers, tous situés d’un côté du Rhin, à l’exception d’Oberkassel dont vous parlera Camille.

J’avoue que je n’ai pas cherché plus loin et nous avons mandaté cette fameuse agence pour nous trouver un logement à Düsseltal, sans en savoir plus sur ce fameux quartier.

Düsseltal doit son nom à la charmante Düssel qui traverse Düsseldorf en partie à Düsseltal Je ris encore en pensant à mes enfants qui avaient bien remarqué ce cours d’eau et pensaient qu’il s’agissait … du Rhin!

Mes recherches (rares) sur internet, une fois la maison trouvée, m’ont informée de la présence toute proche d’un zoopark… je me suis donc réjouis à l’idée d’habiter à proximité d’un zoo et en ai immédiatement fait part à mes enfants!

Voici sans plus tarder les avantages que j’ai pu trouver à ce quartier de Düsseltal:

– le parc (et non le zoo, autrefois un zoo d’où son joli nom!), ce fameux Zoopark donc, qui est un des nombreux parcs de la ville mais qui est un des plus complets avec un joli lac (parfait pour le jogging on en fait le tour assez vite mais c’est sympa) , des aires de jeu, une innombrable colonie de canards, oies, poules d’eau fort amusante pour les petits, des lapins qui gambadent sans crainte, des jeux d’eau en été (les petits Allemands se retrouvent nus comme des vers s’il y a du soleil, ou emmitouflés dans des pantalon de pluie pour patauger à leur aise par tous les temps). Désert en hiver comme il peut être bondé l’été, les mamans françaises s’y retrouvent visiblement avec plaisir avec leur marmaille quand il fait beau.

A noter: il n’y a pas, comme à Paris pour les squares, d’horaires de fermeture.

– pour continuer sur le thème de la verdure: proximité aussi (mais il faut y aller en voiture), de la forêt de Grafenberg et du Wild park. Ah, le Wildpark (ça y est, je ne le prononce plus à l’anglaise!), spécificité allemande, ce parc (gratuit) permet à qui veut d’aller nourrir ses animaux et donc de les voir de tout près: biches, sangliers avec la liste des aliments autorisés. Belle aire de jeu, glacier sur le parking en été, fermeture en hiver à 17h, et par temps de gel. Toujours beaucoup de monde, visiblement, les Allemands adorent.

– passons au sport: de nombreux clubs de tennis à proximité du Lycée Français (liens ci-dessous)

et aussi une belle patinoire (Eistadion, BREHMSTRASSE 27) en bordure du Zoopark, ainsi qu’un club hippique près du fameux Wildpark. Je rêve d’inscrire mes filles pour les voir virevolter sur la glace à un cours de patinage artistique!

Pour la piscine, il y a la fameuse piscine Dusselstrand à 2,5 km environ en voiture.

commerces: le gros avantage de Düsseltal est la Rethelstrasse (c’est ce qu’on m’a dit quand je suis arrivée…) comprenez la rue commerçante du quartier, impressionnante pour son nombre de boulangeries!

Au bout de la Rethel (de son petit nom), un grand Aldi très prisé des Françaises, 2 Rewe dans la Rethelstrasse (pourquoi 2, c’est un grand mystère pour moi, les 2 ayant un peu le même assortiment et ouverts tous 2 jusqu’à … minuit), un marché le samedi matin (petit, ne vous emballez pas!) à côté du parking de Aldi, et aussi un Kaiser Grunerstrasse.

En face de la piscine, un Bauhaus (le Leroy Merlin local), et pas très loin du Lycée, un parking géant avec Media Markt (Darty local), Metro, et Real (autre spot chéri des Françaises, un supermarché à l’offre étendue).

Un seul magasin bio, petit, dans la Rethelstrasse (chaine Better Life) et un nouveau, de la chaine Alnatura près du Wildpark.

Une fois le tour des grandes surfaces  achevées, une fois finie d’arpenter la Rethelstrasse, hum, hum, il n’y a pas grand chose…

Très peu de magasins indépendants pour enfants, de chaussures, mode… (un digne de ce nom: My Fitch) Sinon il faut se rendre « en ville », à environ 15-20 minutes de voiture, ou en tram. Un cinéma? On n’y pense même pas… Des cafés? Un seul ainsi qu’un glacier, toujours Rethelstasse.

restaurants: quelques rares adresse que nous vous dévoilons peu à peu, ces restaurants ne sont pas regroupés, il faut connaitre (vive le Blog -:)

– charme global, ambiance, architecture… ne me demandez pas de trouver un charme à ce quartier, il n’y en n’a pas!! J’ai encore du mal au bout de 3 ans à m’y faire… Tout a été détruit pendant la guerre… et mal reconstruit.

– pédiatre française, oui, dans le quartier tout proche de Flingern (assurance privée requise), et un vétérinaire tout proche aussi

– aéroport: tout proche, à 20 mn environ en voiture

En conclusion, ce choix s’est imposé à nous pour faciliter la vie quotidienne des enfants, ces derniers sont ravis d’aller en vélo à l’école, chez leurs copains, au tennis… Et nous les parents, apprécions la qualité de vie offerte par ce quartier, la facilité du quotidien essentiellement, la proximité de nos amis français. On est vraiment « au vert » tout en étant proche des commerces (de bouche).

Merci de compléter par vos commentaires votre vision des choses à propos de Düsseltal!

Liens utiles

Tennis:

Dsd: ici Rot weiss ici Blau schwarz ici un peu plus loin: Rochusclub ici 

17 réflexions sur “Arriver à Düsseldorf… et choisir son quartier!

  1. (Super votre blog !)
    Qques commentaires (on habite aussi Dusseltal, près de l’école):
    – on est plutôt a 10 min du centre, en voiture ou direct en tram (703 ou 712)
    – l’aéroport me semble egalement plus proche (a moins de 10 min, tot le matin)
    – Food, supérette assez quali. près de Métro (offre bcp plus large que chez Rewe).
    – Il existe un petit café a coté du Food, le Bazar Caffé (qui a egalement une antenne dans le centre ville): ce n’est pas Byzance mais ça dépanne parfois !

    J'aime

  2. avec le 708 de la Grunerstr./Brehmplatz on est à 10 bonnes minutes de la gare et donc du grand cinéma et de la bibliothèque municipale où on trouve un grand choix de littérature pour enfants, y compris en francais (anglais/espagnol etc..), et de DVD ou jeux.
    Il y a aussi 2 – 3 clubs de foot très proches de zoopark ou du lfdd et un terrain d´aventures dans la Franziskusstr. (5mn en voiture). Des clubs de judo donnent des cours dans les écoles voisines du lfdd.
    La pizzeria au coin de la Vautierstr./Heinrichstr. est prisée par certains lycéens.

    Aimé par 1 personne

  3. Düsseltal est certes un des quartiers les plus prisés par les français, un des quartiers les plus agréables (j´y ai vécu pendant 7 ans) mais aussi un des plus onéreux en termes de logement. Pour les familles qui arrivent en contrat local, les quartiers comme Grafenberg, Flingern Nord, Mörsenbroich, Derendorf, Gerresheim sont plus abordables et ne manquent pas non plus d´intérêt. Et à défaut de faire appel à une agence de rélocation, on peut aussi se mettre en contact avec une personne de l´Amitié des françaises, ce que j´ai fait il y a 12 ans et m´a permis d´avoir des conseils très avisés.

    J'aime

  4. Pingback: Habiter Oberkassel, c’est habiter « de l’autre côté  du Rhin | «Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

  5. Pingback: Tchüss 2015, hallo 2016 | Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

  6. Bonjour,

    Nous avons une proposition de relocation pour mon mari. Il travaillerait à Cologne… où il n’y a pas d’école française pour nos enfants. Vous parait-il jouable d’habiter Dusseldorf et de faire les trajets vers Cologne tous les jours ou vous semble-t-il souhaitable de vivre à Cologne quand même ?
    Merci !

    J'aime

  7. Bonjour,

    Nous avons une proposition de relocation pour mon mari vers Cologne (plutôt au nord de la ville), où il n’y a pas d’école/collège français pour nos enfants. Nous nous demandons donc s’il est faisable de vivre à Dusseldorf et de travailler sur Cologne ou si les trajets sont vraiment trop lourds au quotidien.

    Merci beaucoup

    J'aime

  8. Bonjour Bonjour!

    Je ne sais pas laquelle des deux Camille va pouvoir m’aider. Je suis à la recherche d’une esthéticienne à Dusseldorf (à la cire). Connaitriez vous un institut abordable niveau prix, propre et de qualité?? je suis un peu perdue à vrai dire.

    Je vous remercie d’avance pour votre aide.

    Bises

    Caroline

    J'aime

  9. Pingback: Tschüss 2016, Hallo 2017! | Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s