Le nouveau « Düsseldorf für Kinder » est en kiosques!

IMG_1608Le 26 mars dernier, Düssedorf für Kinder, le nouveau magazine des petits düsseldorfois est sorti en Kiosque.

Pour vous, nous l’avons épluché. Nous vous le recommandons pour les bonnes adresses. Il est bien sûr en allemand, alors pour ceux et celles qui maîtrisent moins la langue ou qui ont peu de temps, voici un concentré avec les pages citées pour vous repérer. Il comprend différentes rubriques que nous avons « analysées »:

  • les activités à faire dans la ville, et selon les saisons
  • les excursions
  • des idées pour organiser des goûters d’anniversaire
  • des restaurants
  • des sorties culturelles, shopping, sport
  • une rubrique spécial bébé
  • des info par quartier

Deux enfants de 8 et 9 ans ont testé les adresses pour vous; ainsi qu’un bébé de 7 mois pour la rubrique « spécial bébé ».

Les restaurants qui ont plu aux enfants du jury

Rapidement, la sélection faite frise le cliché: des frites, des hamburgers, des Pfannekuchen… Je regrette que la rubrique se limite à ce type de cuisine. On tombe rapidement dans la facilité et ce n’est certainement pas comme cela que nos chères petites têtes blondes apprendront à manger de tout:-) Butch Becker et ses burgers que nous vous recommandions déjà en décembre fait parti des reco.

Thomas Geisel, nouveau maire de Düsseldorf

DSCF9877Page 35 du magazine, vous apprendrez que Thomas Geisel a 5 filles, âgées de 18 à 4 ans. Cela mérite d’être souligné dans un pays où la natalité stagne à environ 1,4 enfant / femme (voire un peu moins versus 2 enfants / femme en France). Son épouse travaille au 4/5ème, ce qui est aussi inhabituel ici. Le nouveau Bürgermeister clame dans cette interview destinée aux familles qu’il souhaite une meilleure cohabitation intergénérationnelle au sein des quartiers de la ville. M. Geisel n’aime pas que l’on se plaigne des enfants qui « dérangent ». Il remarque une impatience grandissante vis à vis des enfants plus liée au manque d’enfants qu’à une réelle animosité envers les petits.

Dans ce but, il compte développer des infrastructures adaptées: des transports en commun, des crèches, des écoles, des aires de jeu, des logements abordables et spacieux, améliorer la faciliter de se déplacer au quotidien en fauteuil roulant comme avec une poussette… Cela est plaisant à lire et redonne confiance en l’avenir. Une société sans enfants se meurt. Tout aussi prospère qu’elle soit.

P42 – 45: Efficace rappel sur les droits de l’enfant et les organisations qui veillent à les faire respecter. Cela peut paraître idéaliste et naif, mais ne peut être omis dans un tel ouvrage grand public.

P49: Les coiffeurs pour enfants sont à l’honneur

Tout un article est consacré aux salons spécialisés. Les journalistes sont partis du constat que les petits n’aiment pas se faire couper les cheveux… alors ils ont listé pour nous, les coiffeurs spécialisés sur le créneau de la petite enfance (qui coiffent qussi les qdultes). Les tarifs semblent très corrects: entre 8 et 20€, selon l’âge et les adresses.

P57: Les parcs d’attractions! Recommandés même jusqu’en France

La sélection est très internationale. Certainement parce que les allemands font volontiers de longs trajets en voiture.

  • France: Le parc Asterix et Disneyland Paris font parti de la sélection:-) C’est tout de même un peu loin des bords du Rhin!
  • Suède: au pays natal d’Astrid Lindgren pour jouer à Pipi Langstrumpf (Fifi brin d’acier)
  • Allemagne: Legoland à Günzburg près d’Ulm et Playmobil Funpark à Zirndorf près de Nüremberg

P67: reco de sorties par tous les temps

  • Appolo-variete: mes filles de 8 et 10 ans ont testé et sont revenues enchantées d’un spectacle de variété cet hiver
  • Arche Noah: j’ai aussi testé ce petit zoo-ferme de Meerbusch, tenu par une dame de plus de 80 ans qui recueille des animaux maltraités. Des vélos, voitures à pédales et chariots de marche sont mis à disposition dans les allées. On peut y organiser des anniversaires
  • Strandbad Lörick: Cette gigantesque piscine aux bords du Rhin est un incontournable aux beau jours!
  • La Rheinturm, Camille vous l’a déjà conseillée
  • La Grande Roue de Düsseldorf pendant l’hiver pour admirer la « skyline düsseldorfoise » illuminée
  • Il nous reste donc encore 20 reco du magazine à écluser: visite de la Altstadt de nuit, promenades en bateau, en train, en métro suspendu…

P79: 25 idées d’activités gratuites pour s’occuper

Düsseldorf für Kinder nous propose

  • d’aller voir des Alpagas à Kalkum,
  • de contempler les champs de pommiers à Wittlaer,
  • d’admirer les feux d’artifice annuels: 30 mai Japantag et 24 juillet pour la fête foraine sur le Rhin
  • Des fermes ouvertes au public

P93 Récapitulatif des évènements à venir, mois par mois

Voici le programme de mois de mai:

  • 30 Mai: Japantag dans la Altstadt et sur les bords du Rhin à partir de 11 heures jusqu’au feu d’artifice à 23H. Pour la 14ème édition, les Düsseldorfois pourront découvrir et apprécier la culture japonaise. Programme ici
  • 27 mai – 3 juin: Westwind, festival de théâtre. Programme ici pour les germanophones confirmés et motivés en devenir
  • 30 mai: Strassenfest Flingern (Flurstrasse, Bruchstrasse, Schwelmer Str). Fête du quartier de Flingern avec les magasins et restaurants qui sortent dans les rues, le tout en musique (concerts). Ambiance détendue et sympa garantie, comme nous vous l’avions déjà dit nous sommes fans de Flingern! Jeux proposés dans la cour de l’école Flurstrasse.

P101 Idées d’excursions

Idées supplémentaires de sortie dans musées alentours (Zollverein, Kettler Hof (super aire de jeux / parc d’attraction où il faut tout faire soi-même), Port de Duisburg, Musée de Néanderthal…) Nous piocherons dedans pour nos prochains billets:-)

P119, quelques restaurants pour enfants gourmets que nous allons nous empresser de visiter. Tout comme les lieux dits culturels P127 déjà en partie connus (théâtre, opéra / les billets sont abordables, musées d’art)

La rubrique shopping mériterait d’être plus épluchée par nos soins. Avec les vacances, nous n’étions pas là pour le faire. Certains magasins incontournables semblent manquer à la liste.

La rubrique spécial bébé me fait l’effet d’être succincte et de s’adresser à des mères quelque peu dépassées par le fait de devoir se promener avec une poussette en ville. Il est aussi possible que le sujet fût couvert par un(e) journaliste sans enfant. Je peux donner l’impression d’être mauvaise langue, mais cela me paraît caricatural. Je ne suis plus dans la cible; en revanche, 3 sujets me font l’effet d’être traités de façon approfondie:

  • Les démarches administratives à suivre et les aides possibles sont très bien décrites P158
  • De nombreuses adresses de sport pour mères et enfants sont proposées P160 -161
  • Les maternités et leurs spécificités P162 – 163

Ce magazine vaut 5,80€ et sera vendu pendant 1 an.

Il nous semble être une bonne mine d’informations, pour tous ceux qui maîtrisent un minimum l’allemand.

Camille, La Fine Bouche

Camille, La Fine Bouche

2 réflexions sur “Le nouveau « Düsseldorf für Kinder » est en kiosques!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s