Streik… le mot qui nous gâche la vie!

Postbedienstete ziehen in einem Protestmarsch am 10.06.2015 durch die Innenstadt von Freiburg (Baden-Württemberg), um ihren Forderungen im Tarifstreit mit der Deutschen Post AG Nachdruck zu verleihen. Der unbefristete Streik bei der Deutschen Post geht auch am 10.06. weiter. Foto: Winfried Rothermel/dpa +++(c) dpa - Bildfunk+++

Hier soir, mon amie F. se désespérait d’attendre un courrier TRES URGENT bloqué à la poste depuis plus d’une semaine. Hier, A. nous appelait en renfort via Facebook. Les médicaments de sa fille, atteinte d’une maladie très contraignante, ne sont pas arrivés par la poste. J’attends des documents par courrier, mais ma boîte à lettres demeure vide ou presque…

Que se passe-t’il?

Ce court billet vise à partager avec vous, de façon rapide, les raisons des blocages qui nous entourent. J’écoute Antenne Düsseldorf, mais lis peu la presse allemande en ce moment (je l’avoue) et je voulais comprendre…

Nous avons tous entendu parler des grèves dans les aéroports (bis repetita ce vendredi), chez Lufthansa, des conducteurs de train, des personnels de crèche pendant plus de 4 semaines, de certains hôpitaux et maintenant de la poste.

Pour ceux qui nous lisent de l’étranger, je rappelle le contexte: l’économie allemande va bien et le chômage est bas. Depuis le 1er janvier, un salaire minimum a été mis en place (8,5€ brut /heure, pour les personnes majeures).

Après quelques lectures diverses et variées, j’ai compris:

  • que Ve.rdi est LE grand syndicat qui négocie les accords de branche pour les services

Ces accords définissent les salaires et conditions de travail, par secteur d’activité, pour 5 ans. Cela s’apparente aux conventions collectives françaises.

  • Les revendications des postiers

    • 140 000 salariés disposent d’un contrat de travail régit par l’accord de branche de la poste.
    • Le nombre de grévistes est de 15 000 selon selon la poste allemande
    • Revendication N°1: passer de 38,5H/ semaines à 36H sans modification de salaire
    • Revendication N°2: 5,5% d’augmentation de salaire pour les 12 mois à venir (en allemand)
    • Pour l’instant, la grève est illimitée et le dialogue est mauvais entre les parties

Afin de limiter la gêne du trafic, la Deutsche Post, met des fonctionnaires (qui n’ont pas le droit de faire grève) sur les postes des grévistes. D’après les statistiques, 87% des lettres et 84% des paquets sont délivrés, avec du retard… Cette mesure fait bien sûr enrager les syndicats et n’arrange pas les négociations.

Alors chers usagers et surtout chère F. et chère A., prenons notre mal en patience et peut-être aurons nous la chance de faire partie des 87 et 84% déposés dans notre boîte à lettre!

* Streik = grève

Une réflexion sur “Streik… le mot qui nous gâche la vie!

  1. Et oui… ils ne font pas semblant quand ils lancent des grèves 😦 par contre du coup pour les courriers urgents c’est un coup dur, surtout quand ce sont des médicaments!
    La grève des jardins d’enfants est en suspens pour négotiations, il faut que je me renseigne sur leur évolution

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s