Les chemises au quotidien…

IMG_1877.jpg

… vaste problème, désolée, je refais ma Madame Michu!

Mais le blog s’adresse aussi beaucoup aux futures arrivantes qui à cette période de l’année nous lisent assidûment pour préparer leur arrivée en douceur.

 

Les femmes de ménage à Düsseldorf

aspirateur-popster_roseEn arrivant ici avec ma marmaille, mes cartons, mon bébé et mon travail, j’ai cherché une femme de ménage.

Ne connaissant encore personne, nous nous sommes tournés vers une agence après une simple recherche internet.

Bien décidée à me décharger, j’avais demandé un nombre d’heures suffisant pour être alléchant pour l’agence… qui est venue me présenter une personne de 100kg…. que je ne voyais pas être performante dans mes escaliers.

Il m’avait fallu remplir 10 pages de questionnaire, j’ai dû procéder à l’interview avec l’agence, qui n’avait pas l’air de croûler sous le choix… et les prix étaient bien sûr à la hauteur de l’espérance que j’avais d’avoir mon logis entretenu.

Du temps perdu, personne en vue, j’ai décliné l’offre et ai trouvé quelqu’un via Facebook… qui n’a duré qu’un an… avant de reprendre quelqu’un d’autre.

Bref, au bout de quelques années ici, je peux vous dire que le problème de l’aide ménagère est réel, j’ai même renoncé pendant un an à être dérangée chez moi, faute de trouver la perle rare.

J’ai été étonnée que déclarer la personne est finalement peu courant, le prix moyen est de 12 euros de l’heure, mais il faut trouver! (souvent ce sont des Polonaises qui parlent plus ou moins allemand)

le repassage à Düsseldorf

IMG_7481Autre problème: le repassage, aïe!

Mais là, je vous donne le tuyau immédiat: le pressing!

Vous avez dû voir les hommes se promener avec leur dizaine de remises sur cintres et sous plastique, car ici la pratique est visiblement très courante… et les prix fort raisonnables (environ 2 euros par chemise).

IMG_7480Je suis devenue fidèle au pressing de la Brehmplatz qui a été repris par une charmante Polonaise.

Le travail est bien fait, on peut donner ses chemises lavées, ou non (ici, nous privilégions la lessive bio, alors je les confie à repasser seulement (« nur bügeln » dans mon allemand irréprochable).

Il faut payer à l’avance, on peut prendre une carte de 50 ou 100 euros et il en résulte une (petite) réduction. Le gros avantage est que si Madame dépose les chemises de Monsieur, Monsieur peut venir les retirer 7/7 jours et H24… avec une carte Top!

Juste à côté, se trouve une échoppe pour retoucher, réparer, faire les ourlets comme on en voit beaucoup ici.

Non encore testée, mais il parait que c’est bien et moins cher que d’autres du quartier.

Et vous, avez vous de bonnes adresses ou de bons conseils?

IMG_3092

 

5 réflexions sur “Les chemises au quotidien…

  1. Suite à une petite annonce ‘Recherche femme de ménage’ publiée sur le site de l’amitié des Françaises, on nous a recommandé une femme de ménage vraiment super, que nous avons aussi envoyée chez nos voisins d’en haut… Il faut croire que nous avons eu de la chance!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s