Incontournable à Cologne…

img_9284Bientôt, nous vous ferons un programme pour passer une journée à Cologne (encore une fois, si proche de Düs et si riche sur le plan touristique), idéale pour une escapade riche sur le plan culturel, mais aussi pour les divertissements qu’elle offre.

En attendant, commençons par l’incontournable (3 étoiles Guide vert, c’est dire): la Cathédrale.

site officiel ici 

 

 

 

 

img_9089

Evidemment quand on débarque sur la place, coincée entre le Rhin (qu’on ne voit pas) et la gare et qu’on découvre cette noirceur…. on se demande si Cologne ne jouit pas d’une réputation exagérée…

Quand ensuite, on entre à l‘intérieur et qu’on se fait généralement refouler par des molosses (« prayer? no? then you have to wait to visit »), c’est le comble, il faut l’avouer (c’est du vécu, nous avons été 4 ou 5 fois dans cette imposante cathédrale, en dehors des dimanche et nous n’avons pu voir le « clou » de la visite, c’est à dire les reliques des Rois Mages, qu’une seule fois).

Dois-je ajouter que l’éclairage est sinistre, que chaque fois que nous allons à Cologne, il pleut, qu’il y a beaucoup de touristes et que le dépliant est non seulement payant, mais en plus très rébarbatif… (souci professionnel, dans ce blog, on vous dit tout, alors…)

Mais…

cette cathédrale, si l’on si intéresse vraiment, est un vrai bijou, vous vous doutez.

  • 632 ans pour construire cet édifice qui est le plus grand du genre (gothique flamboyant)
  • inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996
  • monument le plus visité d’Allemagne
  • 157 mètres de haut
  • 3e plus vaste cathédrale au monde de style gothique (après Séville et Milan).

Ne pas manquer l’ascension de la tour de la cathédrale de Cologne

Ce que nous avons préféré a été l’ascension de la tour qui permet de bénéficier de vues magnifiques sur la ville et sa façon de s’articuler le long du Rhin, d’admirer de près les nombreux détails architecturaux (dentelles de pierre, gargouilles) et surtout de voir de près les magnifiques cloches.

Allons-y!

img_9291

L’ascension est faisable par les enfants (surtout par les enfants?! 533 marches et pas d’ascenseur évidemment)

img_9303

Le regard se perd entre les dentelles de pierre et

img_9300

les vues sur la ville, ici, Cologne moderne…

img_9297

bien sûr le Rhin et l’Opéra (les rails du train, si proches…)

img_9295

et le regard se perd à nouveau dans les détails de  l’architecture, sublime (ouf!)

img_9301

on s’élève et on découvre d’autres facettes de la ville

 

img_9362

avant de s’émerveiller à nouveau devant les dentelles de pierre

img_9294

img_9087

on sourit devant les incontournables gargouilles.

Avant d’arriver au point fort de la montée, enfin!

img_9304

img_9085

C’est l’occasion d’apprendre que la cathédrale est riche de 11 cloches, dont le bourdon de Saint Pierre (la cathédrale est consacrée à saint Pierre), 24 tonnes, la plus grosse au monde.

Nous vous conseillons d’écouter les explications de la petite machine (1 euro) en français et qui vous permettent d’entendre les cloches sonner, enfin l’enregistrement des carillons (d’ailleurs elles sonnent tous les quart d’heure, vous risquez de les entendre mais ce ne sera pas la cloche de Saint Pierre bien entendu ) .

L’entrée de la tour et du trésor se trouve à l’extérieur .

Prévoir 1h30 pour la visite de la cathédrale et l’ascension de la tour.

Vous l’aurez compris, se priver de la montée dans la tour c’est se priver d’un bonne partie de l’intérêt de la visite de ce célèbre monument, la récompense de l’ascension des 500 marches est bien sûr de découvrir la cloche de Saint Pierre mais aussi de sublimes panoramas sur la cathédrale et une vue complète sur la ville de Cologne.

Donc pour une première approche de la ville, c’est bien par la visite du Dom qu’il faut commencer.

Nous comptons pour notre part profiter des concerts de l’Avent pour nous pénétrer vraiment de la magie des lieux, de l’intérieur cette fois-ci!

Y avez- vous déjà été?

Article signé par Camille, Madame Nature

img_9290

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Incontournable à Cologne…

  1. Pingback: Tschuss Oktober, hallo November | Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

  2. Pingback: Tschüss 2016, Hallo 2017! | Düsseldorf: le petit pari des 2 Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s