Bientôt des faucons sur la Kö?

unknownLa ville de Düsseldorf réfléchit à introduire des faucons en ville pour chasser les perruches à collier (dites « Sittiche ») devenues trop nombreuses au goût des riverains de la Königsallee.

La discussion bat son plein cette semaine…

Düsseldorf héberge des perruches depuis plus de 30 ans

Dès 1967, des perruches à collier, facilement reconnaissable au plumage vert pomme, au bec rouge et à leurs colliers noirs, furent observées dans les environ de Düsseldorf. Ces oiseaux tropicaux originaires d’Afrique se retrouvent dans le nord de l’Europe; alors qu’en Europe du Sud, on retrouvera plus la conure veuve, aussi verte mais avec du gris sur le front et la poitrine, et du bleu sur les extrémités de ses ailes.

En 1983, les perruches élisent domicile dans les arbres de la Kö (les Champs Elysées locaux, toute proportion gardée bien sûr:-) )

Elles sont aujourd’hui plus de 1500 au grand dam de nombreux Düsseldorfois qui regrettent de voir leurs superbes voitures salies ou les bancs à l’ombre des arbres  de la Kö devenus impraticables à cause de la saleté causée.

Origine de l’invasion des perruches

Ces perruches à collier seraient issues d’animaux en cage qui auraient été relâchés intentionnellement ou accidentellement.

Les Belges et les Français seraient en partie responsables de ce désordre écologique (des oiseaux africains en liberté en Allemagne!…) En 1974, une quarantaine de perruches à collier ont été libérées par le zoo de Bruxelles et une cinquantaine accidentellement par un conteneur de la zone aéroportuaire d’Orly . En 1990, le même incident s’est reproduit à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.

On compte désormais 50 000 perruches à Londres, environ 12 000 à Bruxelles, 1500 au cœur d’Amsterdam et 8500 en Allemagne concentrées dans les villes de Düsseldorf, Cologne, Bonn, Wiesbaden et Heidelberg

Les conditions de vie en centre-ville sont idéales: chaleur des bâtiments, peu de prédateurs, nourriture accessible (mangeoires, restes abandonnés par les passants…)

Les riverains tentent d’imposer la manière forte

Comme cela a déjà été fait pour limiter la prolifération des pies et des pigeons, certains souhaitent réintroduire des faucons en ville; afin qu’ils attaquent les perruches. Néanmoins la fréquentation à toute heure du jour et de la nuit de l’avenue remet en question l’efficacité du projet. Les faucons aiment le calme et DüsselDORF (= le village sur la Düssel, petite rivière /  pour les non germanophones) est plus animé qu’un village!

Attendons de voir ce quelle mesure sera prise! Les écologistes disent qu’il n’y a rien à faire à part laver plus souvent sa voiture et les bancs de l’avenue. Certaines villes ont essayé les pétards (comme pour les pigeons à Paris dans notre enfance, vous en souvenez-vous?), d’autres ont tiré sur les oiseaux comme en Espagne, ou percé leurs oeufs, mais la présence des volatiles et leur reproduction se poursuivent tout de même.

Nous aimons voir et entendre ces oiseaux exotiques et colorés en ville. Cela donne une note tropicale à Düsseldorf. En plein hiver, cela nous réjouit! Et vous?

img_0917

Camille, la Fine Bouche

2 réflexions sur “Bientôt des faucons sur la Kö?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s