REVUE DE PRESSE – Les 10 infos à retenir en mars

Lepetitjournal.com Cologne et le blog Le petit pari des 2 Camille s’associent pour vous présenter une revue de presse des principaux événements survenus en Allemagne et en NRW lors du mois écoulé.

 Un  déséquilibré mental blesse 9 voyageurs à la gare ferroviaire  de Düsseldorf

Le 9 mars au soir, un trentenaire originaire du Kosovo a attaqué puis blessé avec une hache les passagers d’un train de banlieue puis des voyageurs présents dans la gare.  L’auteur des faits s’est ensuite très gravement blessé en tombant d’un pont, alors qu’il tentait  de prendre la fuite. Les raisons de son acte demeurent inconnues.

Tensions diplomatiques entre la Turquie et l’Allemagne, sur fond de campagnes électorales dans les deux pays

Alors que le président turc est en campagne électorale pour faire passer une réforme constitutionnelle, il s’en est violemment pris à l’Allemagne et aux Pays-Bas pour s’être opposés à la tenue de meetings politiques turcs sur leurs territoires. Ces deux derniers pays comptent de grandes communautés turques que le régime d’Erdogan essaie de courtiser, afin de recueillir leurs voies lors du scrutin. La réforme turque aurait des implications politiques et judiciaires notoires. Elle permettrait au chef de l’Etat de rester en poste jusqu’en 2029 et de supprimer le poste de premier ministre. Le président nommerait et limogerait alors les ministres ainsi que les membres du Haut Conseil des juges et procureurs (chargés de nommer et destituer le personnel judiciaire) selon son gré.

Réflexion sur l’installation de 7.000 éoliennes en mer du Nord

Le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas étudient conjointement la possibilité de construire une île artificielle, à une centaine de kilomètres des côtes anglaises et 150 kilomètres des danoises, pour y installer une ferme à éoliennes. Ce projet de 1, 35 milliards d’euros et 6 km2 pourrait permettre d’alimenter 80 millions de consommateurs. Cette industrie est déjà largement développée en Europe du Nord. La taille gigantesque de ce projet off shore serait une première mondiale.

Hausse des salaires allemands pour la 3ème année consécutive

Entre 2012 et 2015, grâce aux négociations salariales, les salaires allemands ont évolué plus rapidement que les français : + de 2,7% en Allemagne contre 1,4% en France. Il faut cependant considérer les grandes disparités salariales entre les secteurs d’activité et les régions d’Outre-Rhin. A titre d’exemple, en 2014, le salaire moyen était de 9,8€/heure dans l’hôtellerie – restauration contre 27,4€/heure dans production et la distribution d’énergie (= le triple). Pour rappel, à partir du 1er janvier 2017, un salaire minimum de 8,84€/heure est mis en place de façon obligatoire pour tous les salariés  (soit une augmentation de 0,34€/heure au 01 .01.2017). Il n’y a plus de régime d’exception possible. Retrouvez l’article du Petit Pari des 2 Camille sur le travail en Allemagne https://lepetitpari.net/2016/10/24/travailler-a-lallemande-ou-en-allemagne/

L’Allemagne en tête du classement des pays européens où il fait bon étudier

Le groupe Stydy.eu a publié un classement des pays européens dans lequel l’Allemagne arrive largement en tête des pays dans lesquels il fait bon étudier, avec une note de 88,2/100. Le Royaume-Uni est 2ème avec 69,1/100, les Pays-Bas 3ème avec 66,1/100 et la France 4ème avec 63,8/100. Les critères retenus pour évaluer les pays étaient l’enseignement, le coût des études, la qualité de la vie et les débouchés professionnels. L’Allemagne est première grâce à la qualité de son enseignement dans de nombreuses universités très bien classées internationalement. Le Royaume-Uni se place en 2ème position grâce à la renommée de ses universités et au large choix des cursus proposés.

Le phénomène Pulse of Europe

L’initiative pro-européenne Pulse of Europe, lancée par le couple Daniel et Sabine Röder fin 2016 à Francfort, prend de l’ampleur en Allemagne et à l’étranger. Il s’agit de rassembler publiquement des citoyens europhiles opposés au nationalisme. Indépendant de tout courant politique, Pulse of Europe se déclare attaché aux valeurs de liberté et de diversité. Le mouvement s’étend hors d’Allemagne depuis février : des rassemblements aux Pays-Bas, au Danemark et en France ont aussi eu lieu, notamment dimanche 26 mars à l’occasion du 60e anniversaire de la signature du Traité de Rome. Ce sont régulièrement près de 30.000 personnes qui se rassemblent simultanément dans plus de 60 villes européennes.

Rejet du projet de loi visant à faciliter l’expulsion des migrants illégaux

Le projet de loi d’Angela Merkel visant à faciliter l’expulsion des demandeurs d’asile maghrébins a été rejeté vendredi 10 mars, en raison de l’opposition des Verts et de Die Linke. La chancelière et le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière voulaient classer l’Algérie, le Maroc et la Tunisie dans la catégorie des pays « sûrs » afin que leurs ressortissants soient systématiquement déboutés. Il s’agissait de transmettre un message de fermeté contre l’immigration illégale, toutefois les opposants à ce projet de loi ont dénoncé les discriminations envers les homosexuels et les atteintes à la liberté d’expression qui ont été recensées dans ces pays.

Colis piégé au ministère des finances,

Un colis piégé adressé à Wolfgang Schäuble, le ministre fédéral des finances, a explosé au siège du ministère le mercredi 15 mars, faisant un blessé léger. Il s’agissait d’un mélange explosif associé à un détonateur de fabrication artisanale. L’envoi a été revendiqué par le groupe anarchiste grec « Conspiration des cellules de feu », qui dit agir dans le cadre d’un plan « Nemesis » (« justice » en grec) visant le système du pouvoir. Ce groupe terroriste avait été à l’origine d’une série d’envois de colis piégés en 2010, dont un adressé à la chancelière allemande, et il avait annoncé son retour en 2014. Wolfgang Schäuble est considéré par certains en Grèce comme l’un des principaux responsables de la récession du pays, surendetté depuis 2010.

Martin Schulz élu à la tête du SPD

Martin Schulz a été élu dimanche 19 mars à la tête du SPD avec 100% des 605 voix, score unique dans l’histoire du parti, succédant ainsi à Sigmar Gabriel. Ancien président du Parlement européen, cet homme de 61 ans affrontera aux élections législatives de septembre la chancelière Angela Merkel, qui brigue son 4e mandat. Son programme est centré sur la justice sociale. Il propose notamment d’allonger la durée des indemnités chômage, d’investir plus pour les crèches et les écoles, et de travailler au rétablissement de l’équilibre salarial entre l’est et l’ouest de l’Allemagne. Il se trouve aujourd’hui à égalité avec Angela Merkel dans la plupart des sondages

Victoire de la CDU en Sarre

Dimanche 26 mars, la CDU, avec à sa tête Annegret Kramp-Karrenbauer – également surnommée « la Merkel de la Sarre » – a remporté les élections régionales en Sarre avec 40% des voix. Le SPD quant à lui n’a remporté que 30% des voix. Il s’agit d’un résultat encourageant pour le parti d’Angela Merkel, à l’approche des élections législatives qui auront lieu en septembre. Pour ce qui est des autres partis, Die Linke a remporté 14% des voix, suivi par l’AfD qui comptabilise 6% des voix et est de ce fait présente dans 11 des 16 parlements régionaux allemands. Avec seulement 5% des voix, les Verts ne seront pas représentés au parlement régional de la Sarre.

Morgane Levier (www.lepetitjournal.com/cologne) et les 2 Camille (www.lepetitpari.net) Jeudi 30 mars 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s