REVUE DE PRESSE – Les 10 infos à retenir en avril

revuedepresseLepetitjournal.com Cologne et le blog Le petit pari des 2 Camille s’associent pour vous présenter une revue de presse des principaux événements survenus en Allemagne et en NRW lors du mois écoulé.

L’économie allemande se porte toujours bien

L’Allemagne publiait en mars un record historiquement bas de son taux de chômage avec 5,8%. Début avril, l’industrie confirmait la tendance avec une hausse historique de sa production, essentiellement soutenue par le secteur de la construction (+6,2% en janvier-février 2017). Berlin a aussi relevé ses prévisions de croissance avec +1,5% du PIB en 2017 et +1,7% en 2018, et annoncé la création d’un million de nouveaux emplois d’ici fin 2018.

Projet de loi contre les contenus haineux sur Internet

Le 5 avril, l’Allemagne a validé un projet de loi visant à sanctionner les contenus haineux sur Internet. Ainsi, les géants du web qui ne lutteraient pas contre ce type de contenus en ne supprimant pas les messages illégaux et les fausses informations – les premiers devant être bloqués ou effacés dans les 24h suivant leur signalement, les secondes dans les sept jours – pourraient se voir infliger une amende pouvant atteindre les 50 millions d’euros. Toutefois, les sanctions ne devraient pas être infligées dès la première infraction.

Une mannequin vend sa virginité aux enchères sur Internet

Sur le site Internet d’une agence d’escorts allemande, une mannequin roumaine de dix-huit ans aurait vendu sa virginité aux enchères à un homme d’affaires de Hongkong pour 2,3 millions d’euros. La somme devrait lui permettre de financer ses études de marketing et de business à Oxford ; ainsi que d’acheter une maison pour ses parents. Depuis janvier 2002, il est en effet légal de se prostituer de son plein gré en Allemagne.

L’Allemagne lance sa cyber-armée

L’Allemagne s’est dotée le 8 avril d’une cyber-armée, afin de combattre les attaques informatiques dont elle est victime : il s’agit d’une première parmi les pays membres de l’OTAN. Le Commandement Cyberespace et Information (KdoCIR) est basé à Bonn, il s’agit d’une force indépendante au sein de l’armée, composée d’experts en cyber-sécurité et qui devrait compter à terme environ 13.500 membres. Elle devrait être pleinement opérationnelle d’ici 2021. Cette décision répond à une menace toujours croissante : durant les deux premiers mois de l’année 2017, l’armée allemande a été la cible de 284.000 attaques, visant les secrets militaires allemands.

L’attentat contre le club de Dortmund

Le 11 avril, le bus de l’équipe de football du Borussia Dortmund a été la cible d’un attentat, juste avant le match qui devait opposer l’équipe à l’AS Monaco en quart de finale aller de la Ligue des champions. Trois explosions ont eu lieu, blessant légèrement le joueur espagnol Marc Batra ainsi qu’un policier. Si au début de l’enquête aucune piste n’était exclue – islamisme radical, terrorisme d’extrême gauche ou d’extrême droite – personne n’avait envisagé que l’appât du gain puisse en être le motif. Or Sergej W., un ressortissant germano-russe de 28 ans, a été arrêté vendredi dernier : il aurait spéculé sur une baisse du prix de l’action du club, et pensé s’enrichir en commettant un attentat à son encontre.

Le « oui » des Turcs d’Allemagne

L’Allemagne est le pays qui accueille la plus grande diaspora turque du monde, et pour cette raison les résultats du vote des Turcs d’Allemagne au référendum concernant le renforcement des pouvoirs présidentiels de Recep Tayypi Erdogan étaient tout particulièrement attendus. Parmi les 1,4 millions de Turcs résidant en Allemagne et ayant le droit de voter, 700.000 se sont rendus aux urnes le 16 avril. 400.000 d’entre eux ont choisi le « oui », soit 63% des participants. Il s’agit d’un chiffre très élevé si on le compare à la proportion de « oui » en Turquie (54,1%). A l’annonce des premiers résultats, les partisans du « oui » ont fêté leur victoire dans les rues de Berlin.

L’extrême droite allemande se déchire en vue des élections législatives de septembre

Alternative für Deutschland (AfD), l’extrême droite allemande, s’est divisée lors de son congrès d’avril à Cologne. Sa leader, Frauke Petry a été mise à l’écart et ne conduira donc pas la campagne du parti pour les élections législatives de septembre 2017. La campagne sera menée par un duo composé d’Alexander Gauland et d’Alice Weidel. La bataille s’annonce désormais beaucoup plus difficile aujourd’hui. Le parti recueille moins de 10% d’intentions de vote et pourrait donc encore chuter dans les sondages faute de chef de file.

Le soulagement de l’Allemagne après le 1er tour de l’élection présidentielle française

L’Allemagne a suivi attentivement la campagne du premier tour de l’élection présidentielle française, craignant notamment la victoire de Marine Le Pen, nationaliste et par conséquent anti-européenne. Si elle s’est qualifiée pour le second tour, le pays s’est montré soulagé par la victoire d’Emmanuel Macron, candidat pro-européen qui a fait du couple franco-allemand un des axes forts de son programme. De nombreux politiciens allemands ont réagi, se disant rassurés pour l’avenir de l’Europe et prêts à travailler en collaboration étroite avec le leader d’En Marche ! si celui-ci est élu au second tour.

L’Allemagne fait face à une crise diplomatique avec Israël

Après plus d’un demi-siècle de liens particulièrement étroits du fait de la responsabilité allemande dans l’Holocauste, les relations, déjà difficiles depuis plusieurs mois entre l’Allemagne et Israël, se sont tendues mardi 25 avril. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annulé sa rencontre avec le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel. Ce dernier a rencontré des représentants de deux ONG israéliennes très critiques envers leur propre gouvernement.

Nouvelle loi sur le recyclage et l’emballage à partir du 01.01.2019

Certaines règles changeront au 1er janvier 2019 :
– Les bouteilles consignées « Mehrwegflaschen » seront d’avantage mises en avant en magasin.
– Il y aura une consigne payante « Pfand » sur les nectars pétillants de fruits et légumes et sur les boissons mélangées contenant au moins 50% de produit laitier.
– Les communes et les industriels intensifieront leurs efforts pour augmenter la quantité de matières recyclées.

Morgane Levier et les 2 Camille du blog www.lepetitpari.net (www.lepetitjournal.com/cologne) Vendredi 28 avril 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s